A l’origine… un métier « sérieux »
Journaliste d’entreprise et chargé de communication jusqu’à 35 ans, c’est à cet âge qu’il s’oriente définitivement vers une passion de plus en plus prégnante : la scène. S’ensuit pendant une dizaine d’années, une pratique assidue des arts théâtraux. D’abord du texte (Cours Simon et un peu Florent), puis de l’improvisation (à la Ligue Française d’Improvisation notamment..), du solo (à l’école du One man show, anciennement Café théatre LE BOUT)… Pendant 3 ans, il fera tourner son propre spectacle, un « tout public » sur le thème à la mode de recyclage des déchets. Il y interprète une boîte de lait particulièrement déprimée par sa date de péremption toute proche (et pour cause : elle ignore tout des process de recyclage des cartons)… Bref un théâtre visuellement débridé et décalé.
La découverte d’une nouvelle discipline : le « Clown de théâtre »
Mais c’est dans les années 2000 qu’il découvrira le « clown de théâtre ». A l’opposé du clown de cirque, le clown de théâtre place le comédien au coeur de ses émotions, tout en lui procurant un nouveau fil rouge pour improviser : « l’instant présent ». Une révélation pour Martin Boquien qui n’aura de cesse depuis de partir à la recherche de son « clown ». Même si lui « t’as déjà trouvé » comme dirait l’autre…

Parallèlement, un métier d’images…
Parallèlement au spectacle vivant, il multiplie les castings notamment en TV et en publicités. Bien lui en prend car dès les années 2000, il décroche des « petits » rôles (mais en théâtre, il n’y a pas de « petits rôles ») : 8 spots de la Française des Jeux de 2011 à 2014, le rôle du gendarme dans la Série « Les Chamoix » de TF1 en compagnie de Julie Depardieu, et, plus récemment, une apparition dans « Scènes de ménages », et le rôle du gérant dans un épisode de la série « L’art du crime » à paraître d’ici fin 2020 sur France 2.
… et un pied créatif dans le monde de l’entreprise
A partir de 2014, il rejoint « Théâtre à la carte » société leader en Théâtre d’entreprise et devient Consultant/formateur sur la base des techniques de théâtre. Depuis, il intervient régulièrement en entreprise via des formations comportementales qui reposent sur les techniques de théâtre : jeux de rôles, pédagogie interactive, saynètes en entreprise… En juin 2020, Théâtre à la carte lui confie l’animation de plus de 25 heures en visio sur une problématique de « Gestion des conflits ».
De la scène à la pédagogie…
En 2015, il créé (avec un camarade de scène François Dufaux) : 20 scènes-impro, une structure de stages et cours (Paris) dédiée à l’enseignement des techniques de clown de théâtre et d’improvisation, aux portes de Paris, à Vincennes (94).

En 2020, fort des ses 1ères années de stages et d’enseignement (et réflexion du confinement oblige), il décide d’axer totalement sa pédagogie sur l’art de la présence, et d’y ajouter une forte dose de développement personnel.
En clown, moins on en fait, plus on existe… parfois…
L’art d’être clown comme une ressource de connaissance de soi et un outil de psychologie positive sur lequel s’appuyer pour mieux maîtriser son évolution professionnelle et personnelle. De là découlera d’ailleurs un atelier formaté pour améliorer sa prise de parole en public. Voilà comment est né
« Tes toi et clown ».