Stage atelier de clown le style de Monsieur FraizePourquoi je cite souvent un exemple le comédien Monsieur Fraize dans mes stages clown à Paris ?

Il est apparu un soir de 2013 à l’émission de Ruquier (ONDP) et a réhabilité la valeur silence, ou l’art de la présence si vous préférez.

En 3 minutes, et surtout quelques mots (le fameux « c’est qui Kate ? ») il pulvérise l’idée selon laquelle – en tout cas dans cette émission – faire rire est synonyme de punch-line, vannes et tchatche !

L’art du silence, l’art d’être, 10 secondes, puis 30, puis 1 minute, voire plus. Et à force : le public est conquis. C’est assumé et osé. C’est un personnage inhibé qui le montre.

 

 

 

A l’opposé des comédiens habituels en compétition dans l’émission – le fameux « bonsoir Paris » ! – Bref, il joue avec l’instant présent, son émotion du moment, sa gêne d’être regardé. Ou sa joie.

Bref : ça ne serait pas du clown de théâtre ça ?